Accueil - HOME
HISTORY STUD polish
PELAJA II ( Ecaho)
VOLISKA (Warandes P)
PEDRA ( Jumanji)
ENERGIDA (Werbum)
-NEW'S-
MONOGRAMM
EKSTERN
RAPPORT IMPORTANT+++
IMPORTANT REPORT +++
POLISH LINE ETALON
POLISH LINE MARE
SH CHAUVENIST
STALLION-POLISH
MICHALOW
JANOW PODLASKI
Album photos
BIALKA + Championnat
Etalons utilisés
juments de base
BIALKA new
BIRTH 1982-1990
BIRTH 1991-2000
BIRTH 2001-2010
BIRTH 2011- 2013
BIRTH 2014-2017
BIRTH 2018-
BIALKA SPRING SHOW
Champ Bialka 1999
Champ Bialka 2000
Champ Bialka 2001
Champ Bialka 2002
Champ Bialka 2003
Champ bialka 2004
Champ Bialka 2005
Champ Bialka 2006
Champ Bialka 2007
Champ bialka 2008
Champ bialka 2009
Champ Bialka 2010
Champ Bialka 2011
Champ Bialka 2012
Champ Bialka 2013
Champ Bialka 2014
Champ Bialka 2015
Champ Bialka 2016
Champ Bialka 2018
CHAMPION-SHOW
BREEDING PARADE 2016
CHPT Bialka all 2017
KUROZWĘKI
KLEMENSÓW
NOWY DWÓR
ALBIGOWA
CHPT nat-1979-2017
CHPT NAT POLISH
Chpt Autumn Show
Chpt WROCLOW
Al Khalediah Europea
Chpt WARSAW
Chpt POZNAN
Chpt BELZYCE
Chpt FALBOREK
CATALOGUES-PRIDE
PRIDE OF POLAND
OR WILL POLAND?
Chpt AMATEUR
HISTORY
PS-AR Polonais en FR
COURSE 1947-2010
Histoire de la race
VIDEO CHEVAUX
VIDEO Prideof poland
CONTACT
HORSES DIED
ARAB IN THE WORLD
WHAT IS PUR POLISH?
SOPHIE -HORSEFLY
HALSDON ARABIANS
IZABELLA-ZAWADZKA
LUTETIA ARABIANS
CANTERBURY FARM
RUSSIAN HISTORY
MAKE BELIEVE FARM
NEXT RUSSIE
FREDERIC JAGER
JERZY ZBYSZEWSKI
DAVID BOGGS
MARIA JAWOROWSKA
POLISH-HISTORIA
RUSSIAN HISTORY
NOM A-Z
LIVRE D'OR-GUESTBOOK
LINKS
ARABIAN-HORSE-TIMES
Arabian Hors JOURNAL
INTERVIEW VERY GOOD
PHOTOGRAPHER
WAHO-Conference
THE NAME
INFO-SCID
Plan du site


TOM ARABIANS Arabians Horses Polish


BIALKA   

 

 

BIALKA STUD

Bialka Stud Promo 

from

 

Le Haras de Bialka  à moins de 300 hectares de pâturages, de prairies et de forêts, dans la partie nord d'une belle région de la Pologne appelée Roztocze, sur la route de Lublin à Zamosc

 

PESAL ( Partner x Perforacja )

  

PESAL " Chief -SIre at Bialka"

  

   

PESAL in 1997 "Polish Nat Champ" at Bialka with

Isabella Zawadzka & Andrzej Guziuk

 

PESAL ( Partner x Perforacja by Ernal)

Le dépôt d’ Etalon de BIALKA.. a été fondé le 1er Juillet 1930. Depuis 1982, l'élevage de chevaux arabes est l'un des plus important champ de son activité. "Les meilleurs chevaux en tout " - c'est l'idée principale de tout le Staff de Białka. Sept écuries agréables et confortables sont à la maison avec près de 250 chevaux, y compris environ 25 juments poulinières arabes. 

Les écuries, ainsi que la gestion des bâtiments, les forges, les ateliers avec le château d'eau et les quatre blocs d'appartements, ont été construits dans la période 1928-30. Fabriqués en briques  et de pierre calcaire locale ont été utilisée comme matériaux de construction. Les premiers chevaux inscrits aux écuries le 1er Juillet 1930. Depuis que Bialka fonctionne  à la fois comme un dépôt d'étalons et un élévage de la Petite-Pologne. En 1981, par la décision du ministère de l'Agriculture Bialka a été établi  quatrième « Stud Arabian » d’ Etat en Pologne (à côté Janów Podlaski, Michalow et Kurozweki).

En 1951, la Station d'entraînement pour les étalons de la Petite Pologne a été organisé ici. Bialka entraîne et Bialka forme . les chevaux leur appartenant sont largement connus pour leurs grandes réalisations dans des disciplines sportives nombreuses, parmi lesquelles le concours complet, de saut d'obstacles, de dressage et d'endurance. 

Actuellement, le Haras a environ 100 étalons (Little-Poland and English Thoroughbred) et plus de 120 Arabes. Outre l'élevage statutaire, le Haras fait activement la promotion du sport et de l'équitation. Depuis 1989 Bialka est l'organisateur du Salon Arabian Junior « Show Spring Bialka ». Ces deux événements attirent les éleveurs de partout dans le pays. …

Très sec, le climat continental typique et les pâturages seiveux rendent les conditions meilleurs pour l'élevage de chevaux, en particulier pour le type oriental - Arabes et des Anglo-Arabes. Beau paysage fait de bois, forêts, champs, collines et l'air frais est limpide sont un grand avantage dans notre monde de l'industrie. Au Haras de Białka vous pouvez passer des moments inoubliables. Hôtel standart , camping, roof manage, paddocks, des gens sympathiques et bien sûr les chevaux merveilleux sont ici pour les amateurs de balade à cheval toute l'année. Les membres du « National Polonais » ont un événement de trois jours ainsi que l'endurance pour que des équipes puissent rivaliser avec succès sous les couleurs de Białka Sport Club.

Un stock plus jeune de pur-sang arabes pour Bialka a été complété par des poulinières venant de trois autres Haras : Janów Podlaski, Michalow et Kurozwęki. Jusqu'à cette date Białka a prouvé son potentiel de reproduction et aujourd'hui, le Haras peut-être fiers en raison de son succès propre à son l’élevage

                                              HISTOIRE DU HARAS DE BIALKA

                                                               Les premières années du Cheptel :

Les chevaux occupent une place importante dans la culture polonaise et l'histoire. Mais le plus important, a été pour la tradition de forces militaires polonaises. Pendant des siècles, l'efficacité des forces dépendait de la qualité des chevaux utilisés. Par conséquent, le gouvernement de la Deuxième République, en vue d'assurer la poursuite de leurs réserves pour l'armée, a fait une série d'investissements importants. L'une était la mise en place des étalons pour le troupeau à  Białka. Il a été créé en 1928.
Au printemps 1928 a commencé la construction de quatre écuries pour 200 chevaux au total, le gestion de l'immeuble comprend : une forge, des ateliers,un château d'eau et  quatre blocs d'appartements de plain-pied. les blocs de matériaux de construction en pierre calcaire locale ont été utilisée

 

Haras de BIALKA construit en pierre Calcaire .

Au cours de ces années, le projet a été réalisé en fanfare. Les bâtiments sont équipés de plomberie et l'éclairage et fonctionne avec la centrale électrique locale marchant au gas-oil. Cette infrastructure a également inclus les écuries. La modernité des solutions fournissaient aussi des toits couverts de zinc. conformément à la coutume ancienne polanaise  "wyplatanymi", qui prévaut dans Bialka aujourd'hui. La taille de chaque écurie : deux d'entre eux ont des dimensions de 74 x 12,8 mm et deux de 69 x 12,8 m - est prévue pour 50 chevaux. Son cadre sur les trois murs  - la place pour les Show et compétitions - des solutions comme d'autres troupeaux et centres de formation de ces années, la fonctionnalité "Odnzacza" excellente. Complexe est stable aujourd'hui , peut servir de modèle pour ce type de construction.

A partir du 1er Juillet 1930 les chevaux de Białka ont commencé à arriver. Avec des stocks de Janow Podlaski y sont arrivés 48 juments et 17 étalons l'OSP dans le Sądowej Wiszni - 33 étalons et 8 « masztalerzy » des OSP et 8 employés. Ces 33 étalons ont été le premier équipage du troupeau de Bialka , peu après le début de plus de 150 étalons et 30 juments. Stanislaw a été le premier directeur, un maître de la cavalerie - Anton Witek.

Centre d'Etat d'élevage de chevaux , a été l'objets d'une importance stratégique. Par conséquent, après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et contre la poussée des troupes allemandes. Ils ont reçu l'ordre d'évacuer - malheureusement, souvent tragique dans "skutach". L'ordre a également été appliqué à un troupeau de Bialka. Direction l'est  qui a débuté en Mars après le 17 Septembre, alors l'Armée rouge, a fini par revenir. Heureusement, les chevaux ont survécu. Une semaine plus tard, le troupeau  était occupé par l'Allemagne .

Un pack fontionnait normalement pendant l'occupation - Cela n'a pas modifié le profil de l'élevage, mais seulement élargi l'état des chevaux berbères et demi Etalons capturés par les Allemands en France.

En 1944, les Allemands, fuyant devant l'approche, a ordonné l'évacuation, la première autour de Bogusławice, puis du Reich - à Torgau sur l'Elbe. les Etalons ont ensuite été attaché à la Traventall stock dans le Schleswig-Holstein. Malheureusement, le manque de données précises sur les chevaux de białka , ont été retournés après la guerre à la pologne.
                                                                                    Après la guerre :

Les premières années d'après-guerre est l'effort pour renouveler le troupeau. En 1947,  a commencé la première saison de reproduction, après la guerre, les gens présentaient  les chevaux pour les juments à la saillie. Déjà en 1950, le troupeau comptait 197 étalons pour servir 80 Juments.

Le travail d'après-guerre des agriculteurs a abouti à des diplômés d'un nouveau type de cheval de Lesser. Après la guerre, le pays entier a changé les hypothèses dans l'élevage « Half-Blood Prince ». À la fin des années soixante a été mis l'accent sur les chevaux dans le type « lourd ». Avantage acquis étalon massif et supérieur, ce qui conduirait à un cheval utile dans le travail de terrain et des transports. Au début des années a commencé à faire pression sur les chevaux de selle.Le Haras de  BIALKA s'est avérée excellent dans cette direction, en fournissant des chevaux solides, sains avec des capacités sportives.

Les étalons les plus précieux de reproduction de BIALKA comprennaient en particulier  la famille  Schagya  issu des lignes de l’élevage austro-hongrois Schagya Radauti X, tels que M. Bald xo, xo, et Cekwart Gaskończyk xo. D'une autre famille de la région de Lublin  Schagya X-32, né en Slovaquie de l’élevage de Topolczanki .ils ont démontré des qualités remarquables xxoo Marten et son fils, xo Barak. Parmi la grande influence des étalons étrangers avaient apporté Quartet xo de la France par le haras de Janow Podlaski. Il faut également mentionner l'ensemble du sang Celestine xx, xx Dalmor, Saroyana xx xx et Sotis, Demi-arabe et du Dahomey septembre xxoo

A partir du début le gouvernement a pris plusieurs mesures pour populariser l'équitation, les sports et les loisirs. En 1950, il était ici comme l'une des première section de l'équitation dans le pays, et un an plus tard, a ouvert une formation en usine pour l'essai de performance. Le succès des joueurs dans les différentes disciplines ont commencé à attirer les acheteurs et les éleveurs, non seulement du pays mais aussi de l'étranger. Pour obtenir les meilleurs chevaux de sport aux couleurs de Białka inclus:  Harlem - champion de Pologne en saut d'obstacles, Askar - à commencer par le succès de saut d'obstacles et concours complet aux Jeux olympiques à Atlanta, autocrate - Division de la formation Champion Kwidzyn (1996), Baroque - plusieurs participants des concours nationaux de saut et concours complet, Champion de Réserve Stallion à l'Exposition nationale de l'élevage (1995), Dinar, Palmacyt et pamphlet - concours à plusieurs reprises uczestniy nationales en saut d'obstacles et concours complet; Alahar, Albat et Drakkar - appartenant à l'avant-garde des courses de longue distance en Pologne et les chevaux, dirigée par Mark  Pawelca, polonaise vice-champion de dressage. Excellent traditions et les réalisations du concours complet Białka implique des participants wieloktrotnymi Championnat de Pologne - Jaroslaw Pawlowski et Darius Sulowskim.

La vulgarisation des jeux équestres organisent des camps pour les jeunes et Voyage à cheval, de prend par an  environ 200 participants, les invités sont reçus dans leur propre petit hôtel et au terrain de camping.

                                                                           Haras «  chevaux arabes »

En 1981, le troupeau  fonctionne très bien, avec des pâturages de haute qualité et des prairies, des écuries excellentes et un personnel expérimenté, en plus bénéficiant d'un climat tempéré. Bialka a été sélectionné par le Ministère de l'Agriculture en tant que siège de la nouvelle « Stud polonais arabe » - outre Janow Podlaski, Michalow et Kurozweki. Parmi les trois Haras d’ Etat, Bilaka est venu à partir du matériel de départ pour les plus jeunes - "Białecka".

La décision d'augmenter la population de chevaux pur-sang arabes en Pologne a été influencé par l'exemple des Arabes polonais dans le monde, l'intérêt des marchands et, par conséquent - les prix élevés. Succès des agriculteurs polonais ont fait un pays relativement petit avec un petit groupe de poulinières, fourni et produit encore des élites de l'élevage pour les pays développés, qui ont un troupeau beaucoup plus important de chevaux arabes, comme les États-Unis, l'Allemagne et la Grande-Bretagne.

 

Pur sang Arabe de Bialka après le retour des pâturages

Les 20 premières juments sont arrivées à Białka en Novembre 1981. La base s’est faite à partir du cheval en compétition de Białka, qualité moyenne, avec un phénotype non aligné, mais une très grande diversité génétique, ce qui a facilité la préparation du travail. En 1999, le Haras état de "KUROZWEKI" a été liquidé , Le haras de Bialka a pris plus de 20 juments, qui ont sérieusement renforcé le troupeau de mères.

Pour la plus part les chevaux arabes de BIALKA attirent l'attention des connaisseurs du monde du cheval, un petit village" Krasnystaw".

BIALKA a 300 Hectares de terre et 23 hectares d'étangs à poissons, environ 120 chevaux arabes, et les étalons sont presque aussi nombreux dans le troupeau.  Les éleveurs privés de la région de Lublin est une région dont la population de chevaux (80 000) est le plus grand dans le pays.

                                                                               PEDIGREE A BIALKA

En 1981, le Haras de BIALKA a été choisi par le Ministère de l'Agriculture en tant que siège du nouveau cheval arabe polonais. Le cheptel de départ est abordé sous trois Haras d' Etat - Janow Podlaski, Michalow et Kurozweki.
Les 20 premières juments, y compris un etalon sont venus à Białka en Novembre 1981:

 

Mares fondateur du Haras de BIALKA venaient de 10 lignées femelles:
 

Les premiers étalons arabe ont été utilisés au Haras de Bialka qui sont:  Fason & Woroblin. en particulier dans les premières années d'existence, il était difficile d'acquérir de précieux étalons approuvés. En raison de la diversité génétique initiale du grand troupeau, les sélectionneurs ont choisi les étalons presque individuellement. Toutefois, une sélection rigoureuse et ciblée résulte de chacun d'entre eux et elles ont été de précieuses juments .

L'atout le plus précieux était la jument venue de Janów
Pentoza de la lignée Szamrajówka  - la seul jument  à avoir cette lignée parmi les fondateurs  - considérée comme la reine incontestable de Białka

 

 

PENTOZA ( Ellorus x Pentoda ) la reine de Bialka

En 1939, avec le pillage des chevaux de Janow Podlaski . La lignée Szamrajówki a depuis plusieurs années  été perdue à l'élevage polonais. En 1956, il a été acheté pour Janów une pouliche du Haras de Tersk Piewica,une fille volée de   Włodarka. Piewica ouvre un nouveau chapitre dans l'élevage de chevaux arabes en Pologne. Ils sont les descendants des chevaux, telles que : Penitent, Pepton, Pierzga, Penicylina, Piruet, Piechur, Pilarka, Pentoda, Perełka, Persenkówka, Pipi & Pilot. Soigneusement reconstituée , avec une famille qui est une véritable source de champions.

Pentoza introduit une famille, " P'' à BIALKA. Sa fille est maintenant légendaire
Perforacja - -mère d'un étalon merveilleux Pesal, célèbre pour son déplacement phénoménal d'une nature inhabituelle, Champ National de pologne , Best in Show Horse à Janow (1997), Res de la Coupe des Nations à Aachen 

 

PESAL (Partner x Perforacja )

Depuis le début la lignée la plus représentés était la ligne  Ukrainien  Il est devenu une des pierres angulaires du succès en course des Arabes de BIALKA. Un renforcement important des lignes aériennes ukrainiennes a été le transfert d'une partie substantielle de la jument de la famille de  Michalow Forta - Fatma, Fabiola et Filipika. la lignée d'origine Ukrainienne : Dziewierz - vainqueur du Derby (1993), le Prix Białka, Koheilan I e leprixt Figaro et champion national de course des  chevaux de 4-ans. A partir de cette ligne vient la belle: Fraskata -vainqueur de la classe Pouliches JUNIOR au Salon du Cheval Arabe à MICHALOW (1994). Parmi les juments Kurozwęki récemment arrivés d'Ukraine la ligne Białka représenté par : Fawela

 

 

Champion du Derby  Dziewierz (Wermut - Dzierlatka)

Connu pour ses prouesses en ligne Gazella or.ar. leurs valeurs démontrées par les descendants des juments Ostka,qui proviennent de la famille de  Ofirka, mère de la phénoménale Orla. famille est aussi caractérisée par la beauté. fille d'OSTKA   Ostróżka qui a remporté le titre 1984 de Res champ Filly de Pologne  et cela  a été le premier titre remporté par un champion de BIALKA. La deuxième des filles d' Ostka - Osełka - est déjà mère méritant un prix, qui a donné le beau et rare étalon gris pommelé Oset et aussi de l'étalon Ostragon - Gagnant du Derby (1998), un cheval avec grand mouvement, il a montré aussi  un succès sur le Ring , et en liberté'' En 1999, la ligne Gazella or.ar. rejoint Cirka, la mère d'un poulain à succès Cirkus ( Harbin x Cirka by Borek )   

 

Ostróżka (Woroblin - Ostka)

Un certain nombre de prix décernés lors des courses des chevaux la lignée Scherife or.ar. , se détache d' Albania. Albania filles se sont bien battues sur la piste: Abisynia gagne une course internationale pour les pouliches de trois ans - prix Białka (1995) Al Adha a remporté les Oaks (1993) et  Albertina était la deuxième dans le Oaks (1991). Le fils de l'Albania  Alahar et le plus réussie des chevaux de course polonais. Un autre est sa fille  Arabella la mère de  Aryjka, vainqueur des Oaks (1998), et le bien-spisującego TWK  Ar-Rahmana, un organisme privé de premier plan dans la course profil d'élevage.

Une ligne bien développée  Milordka.  extrait  de  Michalow la jument Elsynora vient de battre sur une grande piste l'étalon El Amor  deuxième dans le Derby (1993) - et Esej, le gagnant du Prix de l'Europe. À son tour, Emka, qui est une très bonne mère et Emza & Emoza, qui ont donné l'étalon très correct  Emon et une pouliche très prometteuse Emika  - Réserve Champion Pouliche au Spring Show, de Varsovie (2001). Les filles et petites-filles d' Emkia représentent parfaitement la lignée fondée par sa famille.

la lignée Sahara or.ar. à Białka sont les chevaux de course avec predyzpozycjach, tel que calculé à partir des étalons Mekka & Medytator le second dans le Derby et l étalon Major le second dans le Derby, et le major - le premier Prix à Janow . A partir de cette ligne vient la belle Maesta vendu en 1998 pour un prix record pour Białka  de131.000 USD.Acheté par son nouveau propriétaire le haras de Halsdon (UK -Watts ) - Maesta a déjà gagné en 1999, un titre très prestigieux : de Championne International Towerlands, championne national Mare Royaume-Uni (Championne suprême) et le Royaume-Uni Championne Mare.

 

Maesta (Partner - Maskotka)

  Owner :  Haras de HALSDON Arabians (UK)  

Les Juments de Kurozwecki: Ekspertyza, Eina, Eutrofia & Euskara une ligne fortifiée Sahara or.ar.à Białka Stud

la Lignée Rodania or.ar. présenté à  BIALKA  Neska & Nubia -Deux Filles de Newada, juments de Michalow, puis transféré à Kurozweki, où elle a créé l'une des familles les plus importantes. Sa fille Nejtyczanka mère de 20 poulains, dont cinq juments inclus avant dans le stock  et son fils Nimb Vendu aux enchères en 2000). La plus précieuse fille de Nejtyczanka Nostalgia est allée à Białka pour  renforcer la ligne Rodanii or.ar. Parmi les fondateurs de la jumenterie de białka le plus marquée est Nubia, qui a donné entre autres deux juments d'élevage Nuda & Numidia.

 

 

Nimb (Eukaliptus - Nejtyczanka)

 

La lignée Bent-El-Arab or.ar. introduit à Białka avec Cewka, dans les premières années  renforcée avec Cedrela, du Haras de Janow Podlaski, qui a conduit, entre autres, la superbe jument Cudną. A BIALKA La ligne tres faible de Janow a déjà expiré.

La lignée Wołoszka  introduit par deux juments ont été achetées dans les premières années et la lignée Mlecha or.ar. Czaszy,qui vient de  Kurozwęki, ont expiré. En fournissant le troupeau en 1999 par les juments de Kurozwęki deux lignes sont reconstruites

 

Elżunia (Palas x Elleida ) 

La ligne Wołoszka a prouvé être un atout précieux: Elżunia & Ekosfera - les 2 filles de  Palas. cependant, la ligne Mlecha or.ar.est bien représentée par Heraldyka et ses 2 filles Heroldia & Hulanka.

la lignée Szweykowska , fondée à Bialka par la conduite d'élevage de Janów avec Fajka.

Après près de vingt ans d'existence, le haras de chevaux arabes de Białka dispose d'un stock consolidé de mères à haut potentiel génétique, capable de fournir des élevages de premier plan. Qualité "Arabe białka" confirmé par le succès dans les courses et SHOW, et par conséquent l'intérêt des acheteurs du monde entier

fin

     

 

 


TOM ARABIANS
info@tom-arabians.com
google analytics